Bâtiments

Pour le tout électrique, services et accompagnement compris

image002À l’heure où le loueur automobile de longue durée Arval et Schneider Electric officialisent leur partenariat en matière de mobilité électrique, Philippe Darmon, Chef de produits nouvelles mobilités chez Arval France, confirme les atouts de cette collaboration pour leurs clients communs.

Pouvez-vous présenter Arval en quelques mots ?

Créée en 1989, Arval, leader de la location longue durée multimarque et de la gestion de flottes de véhicules d’entreprise, est une filiale de BNP Paribas. Nous travaillons aussi bien pour des PMI/PME que pour des grands groupes, dans le monde entier. En France, Arval est le premier acheteur de véhicules neufs thermiques, hybrides et électriques (nous achetons près de 65 000 véhicules chaque année !), et le principal acquéreur de véhicules toutes catégories confondues. Arval est en France le premier loueur longue durée automobile multimarque, avec 211 000 véhicules professionnels loués. Notre siège est à Rueil Malmaison, juste en face du siège social de Schneider Electric, le HIVE.

En quoi consiste la collaboration entre Arval et Schneider Electric ?

Arval a la particularité d’avoir internalisé un service d’auto-partage pour ses clients. Une prestation encore plus économique quand les véhicules sont électriques. C’est d’ailleurs ce service que les collaborateurs de Schneider Electric peuvent utiliser au HIVE depuis 2010. Nous nous sommes rapprochés de Schneider Electric à cette occasion, partant du constat que nos métiers sont complémentaires. auto partage par arvalDe notre côté, notre rôle est de conseiller les entreprises sur leur flotte de véhicules et de la financer. Quand il s’agit de véhicules électriques, nos commerciaux passent le relai aux équipes de Schneider Electric. Chacun son métier ! Nos commerciaux n’ont pas vocation à devenir des spécialistes de la borne de recharge. Pour nos clients, les expertises financières et techniques combinées garantissent la qualité de notre prestation globale, du financement au choix des infrastructures de charge. En 2015, nous officialisons cette organisation jusqu’alors tacite, par le biais d’un contrat de collaboration avec Schneider Electric. L’objectif est de structurer notre offre commune et d’apporter les réponses les plus fluides possibles aux demandes et aux contraintes de chaque client. Aujourd’hui, nous en sommes persuadés : cette organisation ouvre de nouvelles perspectives, avec l’augmentation du nombre de véhicules électriques en circulation.

Pourquoi Schneider Electric ?

Nous croyons à la mobilité électrique et à son déploiement dans un avenir proche. Mais, pour nos clients, le passage à une flotte électrique exige encore des explications et demande d’être rassurés vis-à-vis des idées reçues (Cf http://www.arval.fr/fre/location-longue-duree/pme-pmi/environnement-et-securite/mobilite-electrique.html). Nos clients sont très demandeurs d’informations à ce sujet. Qui mieux que Schneider Electric, reconnu pour la qualité et la fiabilité de ses solutions de gestion électrique, pouvait nous accompagner dans cette voie ? Schneider Electric est un groupe international, à la taille de BNP Paribas. Ensemble, nous pouvons répondre à chaque demande de mobilité électrique, partout dans le monde. Fort d’une longue expérience, Schneider Electric a élaboré une organisation, qui a déjà démontré sa réactivité et son efficacité. Nous avons également été convaincus par l’étendue de l’offre d’infrastructures de recharge de Schneider Electric, de la simple wallbox à la borne de recharge accélérée. On trouve forcément dans la gamme l’équipement adapté aux besoins de chacun de nos clients. De manière opérationnelle, nos deux entreprises ont mis en place des passerelles entre nos équipes commerciales respectives, pour travailler de concert et livrer les véhicules électriques en même temps que les bornes. C’est ainsi que nous collaborons sur de beaux projets, à l’image de cette solution d’auto-partage électrique en cours, pour les sièges parisiens d’un grand groupe de distribution français.

 

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)