Bâtiments

Le plus petit capteur de mesure RF au monde !

Compact, efficace, précis, simple à installer… PowerTag, le plus petit capteur de mesure radiofréquence, constitue une véritable révolution dans le tableau électrique. Découverte, avec Florent Calandri, gérant d’offres Acti9 pour Schneider Electric.

Capteur de mesure PowertagLe plus petit capteur de mesure radiofréquence au monde, n’est-ce pas un peu gadget ?

Florent Calandri – Non, absolument pas ! Malgré sa petite taille, PowerTag permet à la fois d’améliorer efficacement la performance énergétique d’un bâtiment tertiaire ou industriel, de repérer si un équipement montre des signes de faiblesses avant même qu’il ne tombe en panne, et de garantir la continuité de l’installation électrique. Particulièrement précis, ce compteur de classe 1 en énergie active mesure les consommations d’énergie, répondant ainsi aux normes RT 2012 ou ISO 50001, et à la loi DDADUE. Fixé en aval d’un disjoncteur, il alerte en temps réel l’exploitant s’il y a une perte de tension, ou, indifféremment installé en amont ou aval, surcharge. Bref, il a tout d’un grand !

Quel est l’intérêt d’avoir conçu un compteur aussi petit ?

FC- PowerTag mesure à peine 3 cm de long. Dans le tableau électrique, il permet de gagner une place considérable. Il s’installe facilement sans nécessiter le moindre câblage courant faible. Dans un bâtiment neuf, il est compatible avec les offres modulaires Acti9 IC60 et DT60. En rénovation, alors qu’il est toujours compliqué d’ajouter un compteur d’énergie classique, il s’installe sans difficulté en amont ou en aval d’un disjoncteur type Multi9 par exemple. C’est là tout l’avantage de sa compacité. Autre atout : sa petite taille permet de proposer un prix très abordable pour un appareil assurant à la fois la mesure des consommations d’énergie et la surveillance des charges. Dans un tableau électrique, il est possible d’installer jusqu’à 20 PowerTag. C’est autant de points de mesure. A l’échelle d’un bâtiment, en y associant un concentrateur multi-tableaux Com’X 510, l’ensemble des charges peuvent ainsi être suivies sur un tableau de bord des consommations.

Quels sont les retours des premiers utilisateurs ?

FC- Nous venons de livrer en août une première installation pour l’établissement d’enseignement supérieur Sciences Po à Lille. Les utilisateurs mettent en avant la compacité du PowerTag et sa simplicité d’installation, sa précision et la transmission d’informations d’état de l’installation électrique. Le paramétrage et la mise en service sont également simplifiés, à l’aide du logiciel Smartest. En plus, ils apprécient le fait que PowerTag permette de transformer un tableau électrique en tableau communicant, car il est associé à l’interface de communication Smartlink dernière génération. Le concentrateur récupère les informations du PowerTag par radiofréquence et les exploite soit via la GTB, soit à distance via des pages Web préconfigurées grâce à une connexion Ethernet. Il est même possible d’ajouter une fonction de commande. Pour les utilisateurs, c’est du jamais vu !

Pour en savoir plus :

Contactez-nous

 

et découvrez notre tableau tertiaire communiquant : http://www.schneider-electric.fr/fr/webmarketing/residentiel/tableau-tertiaire-communiquant.jsp

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)