Gestion de l'énergie

L’énergie renouvelable – Mythes et Réalités

Le besoin d’ingénieurs électriciens augmente dans une niche peu traditionnelle : les énergies renouvelables. Etant donné l’inquiétude quant au réchauffement climatique, les entreprises sont à la recherche de solutions économiques et écologiques pour la production d’énergie. Les ingénieurs électriciens sont les experts derrière le bon fonctionnement des systèmes électriques. Mais des mythes répandus et un fort lobbying ont freiné le développement des énergies renouvelables dans certains secteurs. En effet, une rhétorique anti énergies alternatives a refroidi les ingénieurs électriciens souhaitant travailler dans ces filières.

Mythe n.1: Les énergies renouvelables coûtent trop cher

Un des mythes concernant les énergies renouvelables est qu’elles coûtent trop cher. L’électricité produite à partir du charbon peut coûter jusqu’à 3 centimes par kWh d’après une étude publiée dans le « Journal of Environmental Studies and Sciences» (Journal de Recherches et Sciences de l’Environnement). Mais  les coûts de l’énergie produite à partir du charbon, qui comprennent la pollution, les émissions de dioxyde de carbone et le chlorofluorocarbure (CFC), matière considérée comme toxique, qui augmentent le réchauffement climatique, ne sont pas pris en compte dans ce calcul. A contrario, les méthodes pour l’énergie solaire et renouvelable, bien qu’elles génèrent un coût au kWh plus élevé, n’émettent pas de toxines.  De ce fait, elles n’ont pas de coûts cachés, ce qui les rend moins chères à première vue et plus stable en terme de prix.

Mythe n.2 : Les énergies renouvelables ne sont pas durables

Un autre mythe concernant les énergies renouvelables est qu’elles ne sont pas durables. Le soleil n’est pas constant dans des zones climatiques ayant un hiver rude. La variabilité de l’énergie solaire est un des points les plus problématiques pour le développement durable. Cependant, l’association d’un système électrotechnique combiné à une alimentation de secours venant des opérateurs du réseau peuvent résoudre ce problème. Les investissements pour les lignes de transmissions se sont développés, offrant un accès plus large.

Mythe n.3 : Les énergies renouvelables sont mauvaises pour l’environnement

C’est très certainement le mythe le plus important concernant les énergies renouvelables. Beaucoup croient, par exemple, que les éoliennes nuisent aux oiseaux. Cependant, une planification appropriée et basée sur les flux migratoires pourrait atténuer ce problème. De plus, le bruit des éoliennes est un réel problème pour certains, mais on peut en dire autant sur les toxines et les déchets que le charbon et les centrales nucléaires produisent.

Et les ingénieurs électriciens dans tout cela ?

La demande d’ingénieurs électriciens dans le domaine des énergies renouvelables continuera d’augmenter dans les pays développés tels que les Etats-Unis et le Japon qui visent à augmenter leurs productions d’énergies renouvelables. Depuis que les ingénieurs électriciens excellent dans la conception de systèmes d’alimentation permettant d’améliorer l’exploitation et freiner les coûts, leur rôle est essentiel pour surmonter les défis inhérents dans la production des énergies renouvelables.

Auteur:

Steward Hudson est un chercheur/bloggeur expérimenté, ayant écrit pour de nombreuses entreprises notamment dans la santé, l’énergie, la finance, et autres. Il est actuellement rédacteur pour Currentsolutionspc.com.

2 Réponses to “L’énergie renouvelable – Mythes et Réalités”

  1. Entreprise Eco-Environnement

    Bonjour
    Est-ce que les entreprises qui ont besoin d’une grande quantité de courant peuvent utiliser des énergies renouvelables?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)