Bâtiments

Qui seront les professionnels de demain ?

Ecole de l'énergie Schneider Electric

Ecole Paul Louis Merlin

Le métier de l’énergie dans le bâtiment évolue. Les professionnels de la filière doivent évoluer avec. Ils doivent se positionner en tant spécialistes, et aborder la gestion de l’énergie dans le bâtiment dans son ensemble, avec des usages, comme le véhicule électrique, et des systèmes de production autonomes. Ils devront aussi collaborer avec d’autres corps de métiers, pour renforcer les effets de l’efficacité énergétique passive, grâce aux solutions d’efficacité énergétique active. Dans ce cadre, les notions d’économies d’énergie, de confort et de productivité dans le bâtiment seront essentielles.

La formation joue un rôle-clé pour soutenir cette transformation. Depuis 40 ans, Schneider Electric collaborent étroitement avec l’Education nationale et a même signé en décembre 2013 un accord-cadre avec le ministre. Déjà, dès 1929, Schneider Electric était engagé dans l’enseignement, en créant l’Ecole des Métiers de l’Energie Paul-Louis Merlin, qui est devenue un établissement pionnier dans la formation des jeunes à la gestion de l’énergie et à l’efficacité énergétique, avec d’excellents résultats : 100 % de réussite au bac STI2D (Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable) et au BTS FED (Fluide-Energie-Domotique, option Domotique et Bâtiment Communicant).

Pour permettre aux jeunes et moins jeunes d’acquérir une expertise globale et de développer leurs compétences dans les domaines d’application de la gestion de l’énergie, Schneider Electric s’est doté d’une équipe d’ingénierie dédiée à la conception et la fabrication de maquettes pédagogiques. Chaque année, 800 maquettes sont ainsi fournies pour des établissements scolaires dans le monde entier.

Les formations initiales ne constituent pas une fin en soi. Les diplômés devront se tenir informés toute leur vie sur les évolutions technologiques. C’est pourquoi Schneider Electric accueille chaque année 10 000 stagiaires en formation continue. Les stages répondent à tous les besoins de la filière : des formations de base sur la distribution électrique à l’acquisition de compétences pour obtenir des certifications visant l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments.


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)