Bâtiments

Le plein d’innovations pour le tertiaire à voir à bord de notre bus

Pour aller au plus près de ses clients, Schneider Electric sillonne les routes de France. Dans un bus spécialement équipé d’outils dédiés aux bâtiments tertiaires de petite et moyenne tailles, les installateurs, tableautiers et autres professionnels de la filière sont invités à concevoir en quelques clics un tableau électrique communiquant et à vivre une expérience immersive inédite.

« Jamais nous n’étions allés aussi près à la rencontre de nos clients pour leur présenter toutes nos innovations, affirme Thomas Peregrin, gérant d’offre Smart Panels. Depuis avril et durant un an, notre bus les rejoindra dans leurs régions, stationnera sur leurs parkings ou sur ceux de leurs distributeurs. A bord du véhicule, ils découvriront des solutions innovantes en réponse directe aux problématiques de leurs propres clients. »

Innovation bus

Concevoir son tableau électrique en quelques clics

Afin de permettre aux professionnels d’accéder aux nouvelles technologies au service du bâtiment connecté, le bus emporte à son bord différents outils pour concevoir le tableau électrique communiquant. « Au premier niveau du bus, les électriciens pourront manipuler sur une tablette tactile le logiciel ecoreal630, décrit Thomas Peregrin, afin de concevoir et chiffrer un tableau électrique avec la configuration optimale. » A partir du schéma électrique dessiné par l’installateur, ecoreal630 fournit une liste de matériel et les prix associés, après avoir sélectionné le meilleur compromis technico-économique possible. « Surtout, le logiciel permet, en un clic, de transformer le tableau électrique standard en tableau électrique communiquant, poursuit Frédéric Bastin, Gérant d’offres Logicielles. L’électricien peut ensuite voir directement le tableau complet en 3D et exporter les schémas, liste de matériel… C’est un gain de temps énorme et une possibilité de se démarquer lors de la discussion avec le client final ! »

Intérieur du bus

Dans l’univers du petit tertiaire : une boulangerie

L’expérience se poursuit au deuxième étage du bus. Ici, la découverte est encore plus étonnante, en immersion totale dans l’univers des clients : des boulangers par exemple. « Nous avons interviewé des dizaines de boulangers qui nous ont parlé de l’importance du bon fonctionnement de la « chambre de pousse », où fermente, la nuit, la pâte à pain, rapporte Thomas Peregrin. Au moindre incident, la pâte est irrécupérable. Des centaines d’euros perdus ! » Or, notre solution permet au boulanger de suivre en permanence à distance ses charges critiques – la chambre de pousse, mais aussi ses chambres froides – à partir de son smartphone ! Avec son téléphone, le boulanger peut aussi recevoir des alertes en cas de consommation ou température anormale, visualiser ses dépenses énergétiques ou encore commander l’éclairage dans sa boulangerie.

Gérer l’installation d’un bâtiment tertiaire de taille moyenne : un hôtel-restaurant

Les électriciens expérimentent également à bord du bus le cas plus complexe de l’hôtel restaurant. « Il y a plusieurs tableaux électriques, plusieurs acteurs impliqués : exploitant technique, bureau d’étude, tableautier, installateur, intégrateur…, souligne Thomas Peregrin. Avec les hôteliers aussi, nous avons fait la démarche de les rencontrer et de les interviewer. Il est essentiel pour eux d’éviter tout dysfonctionnement des ballons d’eau chaude et de donner à leur établissement l’image la plus verte possible, pour fidéliser et développer leur clientèle. » Face à ces préoccupations, Schneider Electric propose une solution qui permet de gérer la maintenance de l’installation électrique à distance (export d’alarme) et de suivre les consommations énergétiques. « Nous aidons également les professionnels de la filière à accompagner leurs clients pour identifier les potentiels d’économies ».

Des innovations dans le tableau électrique communiquant

Les solutions présentées dans le bus pour améliorer l’exploitation des bâtiments tertiaires, petits et moyens, résultent d’innovations qui s’installent au cœur même du tableau électrique communiquant. « Vous retrouverez toutes ces solutions dans notre véhicule à proximité de chez vous, assure Thomas Peregrin. Le Smartlink EL, par exemple, qui sera commercialisé à partir de juin 2016, apporte une visualisation avec son smartphone du tableau électrique des bâtiments type boulangerie. »  A bord du bus, les visiteurs découvriront ainsi toutes les innovations pour gérer les différents tableaux intelligents des bâtiments de taille moyenne. Ils auront ainsi à disposition le concentrateur Com’X 510, qui sert à enregistrer les informations de consommation de plusieurs tableaux et de les transmettre aux hôteliers. Ils verront par ailleurs le plus petit compteur d’énergie classe 1 au monde : le PowerTag est un capteur radio fréquence qui se fixe directement sur la protection électrique pour mesurer les consommations d’énergie et les grandeurs électriques et pour informer en cas de perte de tension. L’interface Smartlink Ethernet, dont la nouvelle version permet de communiquer en radio fréquence avec les modules PowerTag, sert à transmettre des emails d’alerte en cas de problème électrique.

« N’hésitez pas à vous inscrire pour visiter notre bus dans votre région et vivre l’expérience du tableau tertiaire communiquant, invite Thomas Peregrin. Faites le rapidement, le nombre de places est limité ! »

Inscrivez-vous : http://www.schneider-electric.fr/fr/webmarketing/batiment/evenements-batiment-bus.jsp

Pour en savoir plus sur les innovations évoquées dans cet article, ne ratez pas nos prochains articles sur le blog Schneider Electric France. Chacune d’entre elles sera précisément


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)