Bâtiments

L’hôpital du futur, acteur-clé de la transition énergétique

Numérique, intelligent et intégré dans la smart city, l’hôpital du futur a un rôle important à jouer dans la transition énergétique. Fabrice Broutin, Directeur du secteur Santé pour Schneider Electric, décrit des solutions destinées à accompagner cette évolution.

Hôpital connectéL’hôpital du futur, moteur de la transition énergétique ? Expliquez-nous.

Fabrice Broutin – En 2050, les villes rassembleront 75 % de la population. Le dilemme énergétique devra donc forcément se résoudre en agglomération. Dans une trentaine d’années, la demande énergétique aura doublé, alors que nous devrons diviser par deux les émissions de CO2, pour limiter le changement climatique. C’est au cœur des villes que certains acteurs auront un rôle à jouer dans la transition énergétique. L’h ôpital du futur en fait partie et nous pouvons l’aider dans son rôle.

Comment les hôpitaux vont participer à cette évolution ?

FB – Pour que l’hôpital soit acteur de cette transition énergétique, il faut qu’il soit capable non seulement de consommer moins, mais également de consommer mieux. C’est-à-dire consommer quand l’énergie est disponible et bon marché. C’est dans ce sens que les outils proposés par Schneider Electric permettent aux hôpitaux de piloter automatiquement leur flexibilité.

De quelle manière Schneider Electric peut-il accompagner un nouvel hôpital ?

FB – L’objectif de Schneider Electric est de faciliter la tâche des gestionnaires énergétiques en mettant à la disposition des établissements de santé une plateforme logicielle capable de prédire et d’optimiser sa flexibilité énergétique. Cette plateforme prend en compte les contraintes de l’hôpital et d’autres paramètres, comme les conditions météorologiques ou les variations du tarif de l’électricité. Le nouvel hôpital pourra ainsi mieux produire son électricité renouvelable et mieux consommer son énergie, bénéficiant d’une gestion active de la demande. L’établissement aura également la possibilité de stocker l’énergie qu’il produira et qu’il économisera, grâce à des solutions de stockage innovantes. L’hôpital du futur pourra ainsi diminuer automatiquement sa consommation électrique en cas de pointe, et se servir de l’énergie stockée pour fonctionner sans interruption. Les exploitants des hôpitaux gèreront leur énergie avec plus de sérénité, conservant un œil en permanence sur leurs ressources énergétiques. Non seulement ils feront des économies et réduiront leur empreinte carbone, mais en plus ils amélioreront le confort de leurs patients et des soignants. Ils utiliseront plus facilement des énergies vertes. L’établissement pourra même être rémunéré, en participant aux mécanismes de marché de l’énergie pour équilibrer les ressources du réseau. De cette manière, l’hôpital du futur contribuera efficacement à la transition énergétique.

Pour en savoir plus :

 

Découvrez nos solutions santé

 

 


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)