Bâtiments

Comment vous protéger d’une cyberattaque ? Réponse le 20 mars !

webinar cybersecuriteWannacry, Stuxnet, Dragonfly… Derrière ces noms peu évocateurs, se cachent des virus informatiques qui ont récemment fait trembler des entreprises dans le monde entier. Aujourd’hui, à l’ère de la transformation numérique et du bâtiment connecté et communicant, il est plus que jamais indispensable de protéger son site internet, son réseau, son poste de travail, ses emails, ses sauvegardes ou même la Gestion Technique Centralisée de son bâtiment. Alors comment se protéger d’une cyberattaque ? Laurent Raillier, expert en cybersécurité pour Schneider Electric, répond à la question le 20 mars à 10h30 au cours d’un webinaire consacré à la cybersécurité.

 

Wannacry a infecté plus de 300 000 ordinateurs dans 150 pays. Stuxnet a endommagé une usine nucléaire iranienne. Dragonfly a pris pour cible les systèmes informatiques de grands groupes énergétiques en Allemagne, en Espagne, en France et aux Etats-Unis, également à des fins d’espionnage. Pourtant des solutions existent et c’est ce que vous allez découvrir dans le cadre du webinaire sur la cybersécurité, organisé par Schneider Electric. « Cet échange est avant tout destiné aux acteurs du bâtiment, explique Laurent Raillier. L’objectif est de leur présenter le contexte réglementaire et technique de la cybersécurité. »

 

La réglementation au côté de la cybersécurité des entreprises

La Loi de Programmation Militaire (LPM) 2014-2019 conduit à définir une politique de sécurité, à identifier les systèmes d’information d’importance vitale et à analyser et maîtriser les risques, en particulier chez les opérateurs d’importance vitale. « L’ANSSI, l’Agence National de la Sécurité des Systèmes d’Information est l’administration qui fait autorité sur le sujet de la cybersécurité en France, confie Laurent Raillier. Elle a publié une méthodologie, des guides, des référentiels et une certification : PIMSEC (Prestataire d’intégration et de maintenance en sécurité). »

 

Pourquoi Schneider Electric est-il plus légitime en matière de cybersécurité ?

En janvier 2017, Schneider Electric a été le tout premier industriel à avoir obtenu la certification PIMSEC de l’ANSSI. « Nous adhérons aussi aux exigences de l’association Hexatrust dédiée à l’expertise Cloud et Cybersécurité, poursuit Laurent Raillier, et nous avons reçu le mois dernier le label « France CyberSecurity 2018«  pour notre expertise en cybersécurité des systèmes d’acquisition et de contrôle de données (SCADA) et notre architecture IT EcoStruxure. » EcoStruxure permet en effet de garantir la sécurité des bâtiments à tous les niveaux, depuis les objets connectés aux applications et services d’analyse, en passant par les dispositifs de contrôle périphériques.

 

Pourquoi s’inscrire au Webinaire Cybersécurité ?

Le webinaire du 20 mars sur la cybersécurité permettra aux participants de mieux appréhender les risques et les conséquences de cyberattaques dans les bâtiments au travers d’exemples d’attaques récentes, de mieux comprendre les enjeux pour les bâtiments tertiaires critiques, de la santé, les data centers, de s’informer sur les réglementations et les normes du secteur et, surtout, de découvrir les architectures composées de systèmes de supervision, de switchs, de pare-feu et autres solutions de sécurité. « Nous vous donnons rendez-vous le 20 mars à 10h30, invite Laurent Raillier. N’oubliez pas de vous inscrire ! »


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)