COP21

COP21 – Le climat au cœur de nos stratégies

Gilles Vermot DesrocheLa semaine dernière, Gilles Vermot Desroches s’est exprimé sur la vision de Schneider Electric sur la Conférence des Nations Unies sur le climat COP21 et sur la mobilisation internationale. Aujourd’hui, il évoque l’engagement fort du groupe vis-à-vis du réchauffement climatique. 

Gilles Vermot Desroches, quel est l’engagement de Schneider Electric dans la lutte contre le réchauffement climatique ?

En matière de changement climatique, on peut affirmer que Schneider Electric n’est pas attentiste mais bien activiste. Depuis 10 ans, le groupe place le développement durable au cœur de sa stratégie. Notre outil de mesure de la performance du groupe en matière de développement durable, le baromètre Planète et Société créé en 2005, garantit transparence et fiabilité autour de trois piliers : planète, économie et société. Chaque trimestre, une note sur 10 mesure les avancées de Schneider Electric en matière de développement durable. En 2015, nous avons publié la nouvelle version de notre baromètre, composée de 16 plans de progrès, autour de cinq grandes tendances (le climat, l’économie circulaire, l’éthique, le développement ainsi que la santé et l’équité). C’est ainsi que nous figurons parmi les leaders mondiaux pour nos actions et notre stratégie en matière de lutte contre le changement climatique. Avec une note de 100/100, nous sommes reconnus pour la qualité de nos informations sur nos émissions carbone et notre consommation énergétique.

Côté engagement, nous contribuons aussi à des outils financiers en faveur du climat, comme le Climate bond dédié au financement des programmes R&D de Schneider Electric dans des technologies pouvant apporter des gains en CO2 tangibles, ou encore un fonds basé à Nairobi dédié à l’accès à l’énergie des pays en développement.

Nous participons enfin à de grandes coalitions internationales, à l’instar de l’American Business Act on Climate Pledge, pilotée par la Maison Blanche américaine. Plus globalement, nos engagements prennent plusieurs formes. Avant tout, nous avons décidé de mettre le climat au cœur de nos stratégies car nous avons constaté que ce qui est bon pour le climat est économiquement profitable. Ensuite, nous sommes persuadés qu’il est urgent de trouver des mécanismes pour fixer un prix du carbone, afin d’évaluer sereinement les investissements nécessaires au développement durable. Par ailleurs, nous entendons contribuer à un accès à l’énergie pour tous. Enfin, nous poursuivons notre engagement dans la transition numérique du bâtiment. Nos briques technologiques permettent d’augmenter l’intelligence, le confort et les services dans le bâtiment. Grâce à nos solutions disruptives, un simple investissement de 10 euros par mètre carré dans l’efficacité énergétique du bâtiment suffit pour une diminution de 30 % des consommations d’énergie.

Et durant la COP21 ?

Lumieres-d'AfriquesDurant la COP21, Schneider Electric est également mobilisé. En particulier, nos solutions technologiques seront très présentes sur le site de la conférence. Nos bornes rechargeront les véhicules électriques servant aux déplacements des participants. Notre solution WorkPlace Efficiency équipera les bâtiments pour mieux gérer les espaces de travail de la COP21. Nos équipes s’impliquent fortement dans les conférences sur la transition énergétique. Autour de l’événement, Schneider Electric œuvre aussi pour sensibiliser le grand public à travers  La Fondation Schneider Electric. Nous soutenons ainsi l’exposition « Lumières d’Afriques », qui réunit 54 artistes contemporains africains (un par état du continent) en prélude à la COP21, au Palais de Chaillot à Paris. La Fondation Schneider Electric soutient aussi l’Arche de Noé Climat, qui expose 140 statues d’animaux dans les grandes villes françaises avant de revenir en région parisienne à l’occasion de la COP21. Toujours proches du public, nous serons présents à Place to B, un lieu de rencontres à proximité de la Gare du Nord, qui accueillera des journalistes, des blogueurs, des photographes, des dessinateurs, etc. pour proposer des grilles de lecture différentes des enjeux et des solutions climatiques. La liste de nos contributions n’est pas exhaustive.

Vue l’ampleur sans précédent des parties prenantes, cette COP21 nous pousse à renforcer nos efforts pour diminuer notre empreinte carbone. La COP21 est une étape importante dans le mouvement engagé de changement des mentalités. L’important, c’est qu’elle fixe une direction et que l’on s’y tienne.


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)