datacenters

Le déploiement d’Open Rack, Serveurs et storage dans le cadre de l’Open Compute Project

open-rackLe secteur des datacenters est en général réfractaire au risque pour une simple et bonne raison : les applications critiques ne doivent pas être prises à la légère. Le secteur fait également preuve d’une approche collaborative et n’hésite pas à partager les informations sur les dernières tendances, sur qui fait quoi, ainsi que sur les succès et les échecs. Le secteur a voulu formaliser ce partage d’informations en créant l’Open Compute Project qui se réunit régulièrement dans le cadre de l’Open Compute Forum. Ces réunions rassemblent les meilleurs experts des plus grandes entreprises innovantes dans le monde.

Parmi les avancées récentes dans le cadre du projet, on peut citer Open Rack, Servers and Storage (open rack, serveurs et stockage).  Il s’agit d’architectures « épurées » avec plusieurs dimensions de racks autres que celles habituellement disponibles, à savoir 19″, 23″ et hauteur 42U (la hauteur U étant elle-même différente).  Les serveurs et solutions de stockage diffèrent également des produits habituels, ils sont standardisés, très modulaires et spécialement conçus pour une installation rapide. Plusieurs types de processeurs et capacités de stockage sont disponibles, avec différentes exigences d’alimentation et de refroidissement.

En ce qui concerne l’alimentation, il existe les blocs standardisés BBU (batterie de secours) et BBS (module d’alimentation de secours) délivrant 12,5 VDC et secourus par batterie au lithium dans le rack. Des méthodes d’alimentation de secours plus traditionnelles telles que les onduleurs ou ASI peuvent être ajoutées comme secours principal ou comme redondance.   Bien que l’objectif d’Open Compute est de concevoir un datacenter « clés en main », nous ne sommes pas encore arrivé là. La distribution de l’alimentation et le refroidissement ne sont pas encore spécifiés en-dehors du BBU ou du BBS.

Comment s’effectue le déploiement d’Open Compute ? À présent il s’effectue à travers des projets d’alimentation et de refroidissement d’installations informatiques standardisées OCP avec infrastructure physique. Les solutions qui contiennent Open Rack, Servers and Storage sont conçues de l’intérieur vers l’extérieur. Elles partent de la distribution électrique, du confinement d’air et de la climatisation des salles d’ordinateurs avant de considérer la distribution électrique du site en général, les ASI (le cas échéant) et la salle mécanique pour l’évacuation de la chaleur (groupes de production d’eau glacée, tours de refroidissement…). Tout est géré à partir de l’infrastructure du datacenter.

Article original de Steven Carlini – posté le 11 mars 2016
Traduit de l’anglais au français en Juin 2016


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)