datacenters

Défi relevé : 2 mois pour un data center dernière génération !

Deux mois seulement pour concevoir et construire un data center à la pointe de la technologie dans le port de Marseille ! Tel est le challenge relevé par Interxion, fournisseur européen de services de data centers de colocation neutre, avec Schneider Electric. Histoire d’une réussite sans précédent !  

Pour apporter plus de connectivité à ses clients et capitaliser sur les échanges entre continents, Interxion a décidé d’investir dans ce nouveau data center à Marseille, carrefour mondial de l’hyper-connexion. « Nos datas centers constituent des portes d’accès vers les marchés émergents ainsi que vers les points d’atterrissage d’importants câbles sous-marins continentaux, » affirme Fabrice Coquio, Président d’Interxion France.

Un data center à la pointe de la technologie dans un ancien hangar

Baptisé Marseille 2 (ou MRS2), ce centre de données a été construit dans un ancien entrepôt, à proximité de nouvelles liaisons câblées sous-marines ouvrant l’accès à l’Afrique, au Moyen-Orient et à l’Asie. Une localisation stratégique récompensée par le trophée Datacloud du ″Best data center location″ le 6 juin à Monaco. « Notre défi ? Mettre à la disposition d’un client international une installation de 70 m2 avec toutes les fonctionnalités d’un data center classique, en moins de 2 mois, » confie Fabrice Coquio. Interxion a fait appel à Schneider Electric pour relever le challenge. Le groupe a fourni une solution clé-en-main : des modules de data centers sur mesure, préfabriqués, flexibles et évolutifs, répondant à des standards élevés. Cela, en respectant le délai extrêmement serré imposé ! La performance a été saluée lors de la cérémonie de la pose de la 1ère pierre à MRS2, le 29 juin en présence de Jean-Baptiste Plagne, Vice-Président de la Division IT de Schneider Electric, de David Ruberg, CEO d’Interxion, de Jean-Paul Calès, DG de Cap Ingelec, d’élus locaux et de Fabrice Coquio.

Un partenariat de plus de 15 ans

MRS2 n’est pas le premier succès de la collaboration entre Interxion et Schneider Electric, comme l’explique Fabrice Coquio dans cette vidéo : « Schneider Electric est notre partenaire depuis plus de 15 ans. Le groupe nous accompagne à la fois dans la conception, la construction et l’exploitation des data centers. Nous utilisons beaucoup de services, de solutions haute et moyenne-tension, des onduleurs et des logiciels de Schneider Electric pour piloter nos installations. » Récemment, Schneider Electric avait accompagné Interxion dans la mise en œuvre de son data center PAR7 à Paris. PAR7 est une infrastructure de très haute intensité d’une puissance de 64 MW, dotée des meilleures performances énergétiques. « Il ne faut pas oublier qu’un client moyen paye 20 à 30 % de son coût total d’hébergement en consommation électrique, conclut Fabrice Coquio. Schneider Electric est l’un des rares groupe mondiaux à avoir bien compris les enjeux de cette activité spécifique du data center et sur ce qu’elle représente pour nos usages futurs. »

Découvrez le témoignage de Fabrice Coquio : une vidéo qui pourrait apporter des solutions à vos projets de data centers. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)