datacenters

Interclima+Elec : un nouvel air froid souffle sur le tertiaire

Après avoir évoqué le refroidissement à eau tiède dans les data centers, François Salomon, Responsable du développement de l’offre Froid/Climatisation pour Schneider Electric, l’avait promis : il aborderait la nouvelle tendance des solutions de refroidissement à air. Des solutions que Schneider Electric présente à Interclima+Elec, du 7 au 10 novembre, à Paris.

« Reprenons les chiffres : le refroidissement représente 30 à 40 % des dépenses d’énergie d’un data center, rappelle François Salomon. Pour faire des économies, les exploitants vont chercher à urbaniser la salle informatique, pour séparer les flux d’air chaud et les flux d’air froid. Ils recourent de plus en plus souvent à des solutions de ″free cooling″, c’est-à-dire à l’utilisation de sources gratuites pour refroidir les data centers. Dans ce secteur, une autre solution se développe actuellement : celle du free cooling indirect, qui exploite un échangeur air/air pour faire passer les calories de l’intérieur du data center (environ 35°C) vers l’air extérieur (20°C par exemple). L’intérêt ? Si on n’arrive pas encore à récupérer 100 % des calories par cette méthode, l’air dans la salle informatique est propre, sans pollution. Et c’est un atout très intéressant pour la durée de vie des data centers.

Refroidir par évaporation d’eau

Autre tendance forte : celle du froid adiabatique, qui permet d’abaisser la température de l’air dans la salle informatique par évaporation d’eau. J’explique. Le système adiabatique utilise des buses qui pulvérisent localement des fines gouttelettes d’eau sur les échangeurs. Lorsque la brume s’évapore, elle absorbe la chaleur, refroidissant un peu plus le système de cooling. La production de froid adiabatique est une option complémentaire aux solutions de free cooling liquide ou à air. La nouvelle solution de Schneider Electric EcoFlair exploite justement le froid adiabatique. EcoFlair est un système de refroidissement de type free-cooling indirect air/air, comme je viens de décrire, avec débit d’air variable. Destiné aux datacenters de moyennes à fortes puissances, il offre modularité, optimisation de l’espace IT et de très hautes performances énergétiques. Vous pourrez l’expérimenter sur le salon Interclima+Elec début novembre au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte. Un corner avec vidéos et application Ipad sera en effet consacré à cette offre sur le stand N° 2-E99 de Schneider Electric. »

Un salon dédié à l’efficacité énergétique et au confort

Interclima+Elec n’est pas un salon dédié à l’IT mais à la filière du bâtiment tertiaire. Il réunit des professionnels recherchant des solutions d’efficacité énergétique, utilisant les énergies renouvelables et techniques du bâtiment connecté.  Or, dans les bâtiments tertiaires et les immeubles collectifs, les dépenses de climatisation deviennent une réelle préoccupation pour les exploitants, sans atteindre les coûts de refroidissement dans les datas centers. C’est la raison pour laquelle Schneider Electric présente ses gammes pour la production de froid et d’eau glacée dans les data centers, mais aussi ses offres de climatiseurs de salle, de systèmes de confinement thermique, ou d’armoires de climatisation.

Outre sa gamme EcoFlair décrite par François Salomon, Schneider Electric mettra l’accent sur :

  • Ses groupes d’eau glacée Aquaflair TSAC. Dédiée aux applications techniques et tertiaires, cette innovation intègre des compresseurs haute performance et des condenseurs micro-canaux.
  • Les armoires de climatisation de précision IUAV. Répondant à l’évolution des besoins en salle informatique, elles apportent une plage de fonctionnement élargie vers les hautes températures, une maintenabilité accrue et l’intégration de la dernière génération de compresseur brushless scroll sur Inverter, afin de garantir un rendement optimal, et ce quelle que soit la charge.
  • Un pôle IT pour les applications hautes performances qui mettra en exergue les solutions de Schneider Electric destinées au refroidissement des racks informatiques à fortes déperditions calorifiques.

Pour en savoir plus, rendez-vous avec nos experts  sur le Salon InterClima+Elec.


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)