Gestion de l'énergie

La ville rêvée du futur ne sera pas unique

Pour diviser par 2 les émissions de CO2 alors que la consommation énergétique va doubler dans le monde, les villes doivent devenir plus intelligentes. Mais pour transformer une ville en smartcity, il n’y a pas de recette miracle mais… des recettes, adaptées à chaque territoire. C’est pourquoi Schneider Electric propose d’accompagner la mutation de chaque ville, en exploitant des solutions technologiques personnalisées, inter-opérables et intégrées en fonction des besoins spécifiques.

Chaque agglomération présente en effet des atouts (ensoleillement pour le photovoltaïque, capacité d’attraction vis-à-vis du tourisme, maillage industriel, etc.) et des faiblesses, une organisation (plan de mobilité, réseau électrique, etc.), une topologie, ou encore un héritage historique et culturel particulier. Lyon, par exemple, représente un nœud essentiel des transports routiers et ferroviaires, entre le nord et le sud de la France, voire de l’Europe. La ville de Nice, quant à elle, constitue une zone touristique très développée, mais aussi une véritable péninsule électrique, étant située en extrémité de réseau. Nice pourra néanmoins s’appuyer sur son climat pour déployer des énergies renouvelables. Il faut donc adapter les solutions et les services aux attentes locales et connecter les différents réseaux de la ville au service des citoyens.

Rendre une ville intelligente, c’est avant tout rendre intelligent les réseaux physiques : systèmes de gestion de l’énergie, mais aussi de l’eau, des bâtiments, des transports, de l’éclairage et de l’ensemble des services publics, grâce à une supervision en temps réel des actifs de la ville. Chaque infrastructure devra fournir de l’information, pourra l’utiliser en temps réel et sera capable la communiquer aux usagers. Il faut également connecter les réseaux humains et intégrer les usages, pour mieux gérer les infrastructures et créer des services innovants adaptés aux besoins des citoyens.

Dans cette perspective d’une ville intelligente, Schneider Electric s’engage aux côtés des villes et des opérateurs de réseaux, pour apporter son expertise métier, ses solutions technologiques et ses capacités d’intégration dans une approche partenariale. Le groupe accompagne les villes sur cinq grands métiers : la gestion de l’énergie, gestion de l’eau, de la mobilité, des services publics et enfin des bâtiments et logements. À ces cinq expertises s’ajoutent des services transverses (plateforme de gestion intégrée, systèmes d’information et de gestion de l’énergie et du CO2, services interactifs et expertise météo, etc.), dans le cadre d’une approche partenariale sur le long terme, associant les différentes parties prenantes et expertises autour des collectivités locales.

> Gestion de l’énergie

Cette expertise de Schneider Electric tient au développement dans les villes de réseaux plus intelligents de distribution électrique, de gaz ou encore de chaleur, qui seront capables d’intégrer les apports de production d’énergie intermittente, d’alimenter de façon modulée des véhicules électriques, d’optimiser la production de chaleur et même de dialoguer avec les équipements consommateurs d’énergie : monitoring de réseau, automatisation, gestion de la demande…

> Gestion des bâtiments et des logements

Les bâtiments, qu’ils soient tertiaires ou résidentiels, devront, également, être plus intelligents et autonomes, afin de faciliter, d’améliorer la gestion de l’énergie et de réduire leurs consommations. Grâce à un pilotage en temps réel et dans la durée, Schneider Electric permet aux bâtiments de dialoguer avec le réseau électrique, de devenir producteurs d’énergie et les rend capables de moduler leurs consommations : monitoring énergétique, interaction entre les différents fonctionnalités du bâtiment pour plus d’efficacité (EcostruXure), connexion aux smartgrid et effacement.

> Gestion de la mobilité

Schneider Electric dispose aujourd’hui de nombreuses solutions pour faciliter la mobilité en ville.
Il s’agit entre autres des solutions relatives à la recharge des véhicules électriques (infrastructure et gestion de la charge, localisation de la borne, système de paiement, réservation du temps de charge). Mais aussi de systèmes de gestion auto-adaptatifs du trafic, de gestion du stationnement, en surface et en parking souterrain, des lignes de covoiturage, des transports en commun… Schneider Electric intègre également ces différentes applications afin de créer une plateforme de mobilité intégrée avec une vision globale, pour une gestion optimale de la mobilité et de nouveaux services aux usagers. Par exemple, la coordination du système de gestion des feux tricolores, des systèmes de gestion des parkings, de la météo, des horaires de transport en commun…. permettra de réorganiser le trafic ou de diriger les conducteurs vers les parkings ou vers des modes alternatifs en diffusant des informations sur des panneaux d’information ou directement sur les smartphones… le tout pour un territoire plus attractif !

Gestion de l’eau

L’objectif pour les villes est de produire une eau de qualité pour leurs habitants, en optimisant l’utilisation des ressources en eau, tout en limitant leurs coûts d’exploitation et leur empreinte carbone : détection des fuites, qualité de l’eau, maîtrise des procédés, sécurité, et même gestion des phénomènes naturels…

Gestion des services publics

La gestion intelligente des différents éléments de la voirie permettre d’obtenir des gains significatifs dans la gestion de l’énergie, les investissements et les services rendus aux citoyens : gestion évolutive de l’éclairage public ou de la vidéo-protection, gestion du trafic et des véhicules électriques…, sachant que Schneider Electric dispose aujourd’hui de solutions permettant de coordonner ces différents systèmes (voir Gestion intégrée). Au-delà de ces solutions intelligentes pour la voirie, on peut également mettre en œuvre des plateformes de gestion des services administratifs, avec la création de pass pour accéder à la fois aux parkings, bibliothèques, piscines, transports en commun de la ville, etc. L’aspect le plus complexe à gérer n’est pas technique : c’est la gestion de toutes les parties prenante et de leur rétribution.

Gestion intégrée

Ces différentes solutions permettront d’optimiser la gestion des réseaux et donc d’améliorer la qualité du service public. Mais si on veut véritablement transformer la ville en smart city et aller au-delà de l’optimisation, il faut connecter ensemble certains systèmes, les coordonner, intégrer les usagers dans la création et la gestion de nouveaux services. Schneider Electric travaille donc sur une intégration adaptée à chaque ville. Pour reprendre l’exemple de la gestion des services publics, la  connexion de la gestion du trafic et de la supervision de l’éclairage public permet de garantir le confort des usagers tout en réalisant des économies d’énergie en adaptant l’intensité lumineuse à la densité du trafic.

Un dernier exemple permet de mieux mesurer l’enjeu de cette gestion intégrée. Les solutions de prévisions météorologiques avancées de Schneider Electric sont aussi utiles à l’opérateur des réseaux électriques que celui des transports ou encore celui du système d’eau potable. Ces solutions permettent en effet de mieux anticiper à la fois l’impact des énergies renouvelables sur le réseau ou d’une hausse de la consommation en cas de grand froid, les perturbations liées à la pluie ou à la neige sur la mobilité et encore de mieux gérer les bassins et la quantité d’eau à traiter, etc. Les exemples d’applications se multiplient ainsi à l’infini…


Dossier : la ville de demain

Retrouvez les pages de notre dossier « La ville de demain » :


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)