Industrie

Comment aller vers les machines intelligentes ? L’ABC du réglage machine.

La conception d’une machine intelligente engendre beaucoup de choix, de la mécanique aux boutons poussoirs et types d’interfaces. Un constructeur de machines doit prendre en compte plusieurs éléments afin de créer la meilleure machine pour son client. Dans cette nouvelle série de blogs, nous examinerons certains de ces éléments et les différentes options disponibles pour les OEM.

Correction des bases

Quand il s’agit de déterminer le meilleur endroit pour implanter la saisie des paramètres sur une machine, il n’y a pas de recette unique. Selon la fonction de la machine et les exigences de l’opérateur, les réglages (avec une interface simple) peuvent prendre diverses formes et être situés dans des endroits différents, chacun avec leurs propres avantages et inconvénients.

Prenons un exemple : Michel est un OEM qui fabrique des machines à pain. Le mélangeur de pâte peut fonctionner à des vitesses différentes pour fournir la bonne consistance pour les pains, et le four doit évidemment également s’adapter à la température et au temps de cuisson pour chaque type de pain spécifique. Mike doit concevoir une machine de manière à ce que le boulanger puisse contrôler ces variables de manière efficace et simple. Quelles sont les solutions à sa disposition et sur quels critères devrait-il fonder sa décision ?

 

 Solution 1: dans l’équipementVariateurs de vitesse, temporisations et relais

Avantages :

Seuls les personnes qualifiées en maintenance y ont accès, donc aucun problème de modification des paramètres par erreur

Inconvénients :

Votre opérateur ne peut pas modifier le paramètre par lui-même, donc votre flexibilité est réduite

 

 

Solution 2 : Sur la porte de l’équipement

IHM

Avantages :

Tous les paramètres sont sur un écran, accessibles aux opérateurs.

Vous pouvez sécuriser l’écran avec un mot de passe si la prévention contre les erreurs est plus importante que la flexibilité

Inconvénients :

Le prix d’un IHM (et son ingénieur en programmation) est parfois trop élevé pour une machine simple

 

 

Solution 3 : Sur la porte de l’équipement Temporisateurs de façade, interfaces d’entraînement dédiées

Avantages :

Paramètres accessibles par les opérateurs. Moins cher qu’une HMI

Interfaces haut de gamme par rapport aux produits standards Ø22

Inconvénients :

Plusieurs interfaces sont nécessaires si la machine nécessite des paramètres différents

Les découpes carrées sont coûteuses pour les fabricants d’équipements et les constructeurs de panneaux qui n’utilisent pas de coupe laser

 

Solution 4 : Sur la porte de l’équipement

Temporisations, potentiomètres

Avantages :

Paramètres accessibles par les opérateurs

La solution la moins chère et la plus simple à mettre en œuvre, avec des trous de 22 mm de diamètre à faible coût et les mêmes que ceux d’un bouton-poussoir

Inconvénients :

Plusieurs interfaces sont requises si la machine a besoin de plusieurs paramètres

Seules les fonctions les plus simples sont disponibles

 

 

Après avoir consulté ses principaux clients, Michel décide finalement de choisir la solution 4 et une temporisation se montant dans un trou Ø22 sur la porte de l’équipement. Qu’auriez-vous fait à sa place ?

 

Contactez un expert sur ce sujet … laissez vos questions et commentaires ci-dessous.

 

Article traduit de l’anglais de Gregory Bouchery


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)