Training Institute

Schneider Electric sponsor des 45èmes Olympiades des Métiers

Du 28 novembre au 1er décembre 2018 se tiendra l’événement WorldSkills France au Palais des Expositions à Caen. Pas moins de 650 candidats, représentant les 15 régions de France et d’Outre-Mer, vont tenter, durant ces finales nationales, d’intégrer l’équipe de France des Métiers qui participera à la compétition internationales WorldSkills Kazan en Aout 2019. Schneider Electric, pour soutenir et accompagner les jeunes talents, sera partenaire de l’événement en qualité de sponsor du métier Contrôle Industriel.

WorldSkills : une compétition qui vise l’excellence

Créées en 1946, les Olympiades des Métiers, plus connues sous le nom de WorldSkills International, sont le plus grand concours des métiers du monde. Organisées tous les deux ans, elles constituent de véritables championnats du monde professionnel durant lesquels près de 1300 candidat, champions nationaux dans leur métier, mesurent leurs savoir-faire et leur créativité dans près d’une cinquantaine de métiers. Venant de cultures différentes, ces jeunes professionnels partagent le même amour de leur métier, la même passion et donnent le meilleur d’eux-mêmes pour tenter de monter sur la plus haute marche du podium.

Cette compétition, placée sous le signe du partage, de l’engagement, de l’intégrité, de l’excellence, de l’ouverture aux autres et du respect des diversités culturelles, permet à de jeunes talents, de réaliser devant un vaste public une démonstration technique de haut niveau pour le métier et le pays dont ils défendent les couleurs. Des métiers du bâtiment aux métiers de l’automobile, en passant par les nouvelles technologies, cet événement, véritable vitrine des métiers, est l’occasion unique de comparer les performances, mais aussi de partager les évolutions et compétences dans tous les secteurs d’activités.

Compétition exceptionnelle à plus d’un titre, la mission centrale de WorldSkills est avant tout de promouvoir les métiers et la formation professionnelle, véritable levier d’insertion, pour convaincre à travers le monde qu’ils sont essentiels au succès économique des pays et à l’accomplissement et l’épanouissement personnel des individus.

Schneider Electric partenaire engagé de la formation professionnelle

La formation a toujours été un enjeu majeur pour Schneider Electric, pensée comme un processus permanent, elle accompagne les jeunes pour les aider à mieux gérer leur avenir. Aujourd’hui plus qu’hier, la formation et l’emploi des jeunes sont devenus des priorités. Les compétences de ces derniers n’ont jamais été aussi vitales pour les économies des pays et les formations qu’ils suivent doivent les préparer à un travail, leur permettre de trouver un emploi et de contribuer à la société à laquelle ils appartiennent.

Valoriser la jeunesse qui porte un métier est devenu l’un des leitmotivs de Schneider Electric qui, depuis bientôt 15 ans, confirme son engagement auprès de WorldSkills France en maintenant son rôle de sponsor officiel du métier Contrôle Industriel. Et parce que les jeunes talents qui se lancent dans ce concours donnent, de la formation professionnelle et de l’apprentissage dont ils sont issus, une image valorisante et attrayante, Schneider Electric soutien leur engagement dans cette compétition qui rend hommage à ce qu’ils représentent : le talent et l’espoir.

Dans les coulisses de l’événement avec Thomas HANS

Thomas HANS, aujourd’hui expert du métier 19 aux Olympiades de Métiers et Jury de la finale Internationale, revient sur son parcours et se confie en tant qu’ancien participant et grand gagnant de la finale nationale de cette compétition en 2009.

Pouvez-vous vous présenter et nous décrire brièvement votre parcours ?

Bien sûr ! Je m’appelle Thomas Hans, j’ai 28 ans, je suis responsable technique et je travaille chez Cansimag. Après le collège, je me suis orienté vers un BEP Électrotechnique en apprentissage. Après ça, j’ai effectué un BAC Pro Électrotechnique, et j’ai terminé ma formation avec BTS Électrotechnique, toujours en apprentissage.

Vous avez participé aux Olympiades des métiers en 2009, quelles ont été vos motivations ?

Alors il faut savoir que j’ai commencé très tôt à mettre les pieds dans les concours. C’est un univers qui m’a toujours plu. Le premier auquel j’ai participé a été le Trophée des Métiers en 2007, où j’ai fini premier dans le métier Electrotechnique. Deux ans après, je participais aux Olympiades des Métiers et je concourrais pour le métier Contrôle Industriel. J’ai à nouveau connu les joies de la victoire puisque j’ai gagné la finale régionale, puis nationale de la compétition, et je suis arrivée 4ème à la finale mondiale qui se tenait au Canada.

Suite à cette participation, vous êtes devenu expert du métier 19 et animez aujourd’hui le jury sur la compétition, pourriez-vous nous en dire davantage ?

C’est en 2013 que j’ai été nommé expert du métier 19 pour la France, après avoir réalisé un séminaire chez Schneider Electric avec les champions régionaux. En tant qu’expert, je suis chargé de penser le concours dans son ensemble, je me charge de penser les épreuves et de rédiger les sujets, mais uniquement pour le métier 19, que l’on soit d’accord ! Evidemment ce n’est pas tout, car je suis également en charge de l’entrainement du champion de France et cela durant plusieurs semaines. En plus de mon rôle d’expert, je suis également président du jury pour la finale nationale et membre du jury de la finale internationale. Tout cela me prend beaucoup de temps, surtout que je travaille à côté, mais c’est en même temps tellement prenant et passionnant que je serais incapable d’arrêter.

Qu’est-ce que WoldSkills vous a apporté, et vous apporte surement encore, d’un point de vue personnel, mais aussi professionnel ?

En participant à WorldSkills j’ai gagné en maturité et j’ai pris confiance en moi. Honnêtement, en faisant ce concours, j’ai pris au moins 10 ans de maturité, j’ai appris ce qu’était la discipline et le savoir-être, à me surpasser et à donner le meilleur de moi-même, et j’ai fait des rencontres exceptionnelles, qui m’ont enrichie professionnellement, mais à titre personnel également. Quand tu participes à cette compétition, c’est une vraie communauté, une grande famille que tu rejoins et dont tu ne peux plus te détacher. C’est un événement qui mériterait vraiment à être davantage connu, tant pour les valeurs qu’il véhicule, que pour tout ce qu’il apporte.

 


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)